Parc national de la Guadeloupe
-A +A
Share

Nidification du Martinet sombre en Guadeloupe

 

Les Martinets sombre regroupent trois sous-espèces d'oiseau, dont une est répertoriée dans les Antilles: Cypseloides niger niger. Cette sous-espèce, la plus petite des trois, était considérée comme résidente en Guadeloupe depuis 1985. Cependant, aucun nid n’avait été observé jusqu’à la découverte d’un agent du parc, Sébastien Rives, en 2007.

 

Martinet sombre nouveau né © Parc national de la Guadeloupe
Martinet sombre au nid © Terry Gray - 2011
Martinet sombre de quelques jours © Parc national de la Guadeloupe

 

Une étude parue en 2013 s’est intéressée à cette espèce sur notre île: 270 km de 44 rivières choisies en Basse-Terre ont donc été prospectées afin de définir les sites de nidification du martinet sombre.
Ainsi, six nouveaux nids ont été découverts dans trois nouveaux sites, principalement situés à proximité de rivières de la Côte-sous-le-vent, le long des berges rocheuses, des falaises et des canyons. Trois des six nouveaux nids contenaient des adultes couvant des œufs.
Un suivi du nid précédemment découvert a également été effectué, avec des pesées et des mesures du jeune martinet, qui s’est envolé environ 50 jours après éclosion.

 

 

A ce jour, comme de pour de nombreuses espèces d’oiseaux, la menace principale est l’activité humaine, avec ici le canyoning qui peut perturber sa nidification...