Parc national de la Guadeloupe
-A +A
Share

En attente du Pétrel Diablotin

Pétrel Diablotin ©P. COIN/WIKIMEDIAS
Pétrel Diablotin ©P. COIN/WIKIMEDIAS
Adam Brown, expert Caribéen du Pétrel et Antoine Chabrolle, ingénieur environnement, sont sur la piste du diablotin (Pterodroma hasitata), oiseau classé en danger d’extinction et considéré comme disparu de la Guadeloupe depuis la fin du 19e siècle.
Grâce au financement du PNG, les associations AMAZONA et AEVA ont pu mener cette étude.
Afin de vérifier les activités nocturnes ou pas de l’individu, le personnel du PNG a eu la chance d’être convié Vendredi 20 Janvier 2020 en milieu de soirée à St-Claude à participer à ce rare évènement.
Une longue attente, mais une atmosphère agréable :

Toutes les conditions favorisant la nidification du Pétrel étaient réunies, les conditions météorologiques étaient parfaites, l’environnement adéquat et un calme paisible régnait au plus haut des montagnes. Si ce n’est juste le bruit de quelques criquets, les conversations animées des agents qui ambiançaient le climat, l’oiseau, lui, prenait du temps à pointer son bec…Et il faisait plutôt frisquet !

 

 

Vue depuis la Savane à Mulets ©S. BEDEL/PNG
Image radar obtenue ©S. BEDEL/PNG
Mais comment ça fonctionne ?

Les radars permettent de suivre les déplacements ou la migration des oiseaux, notamment de nuit.

Ils peuvent ainsi fournir des informations sur les vols des oiseaux résidents ou migrateurs (vitesse, direction), par simple analyse des trajectoires visibles sur un écran digital. L’appareil est connecté à un ordinateur portable pour enregistrer toutes les images radar en vue des examens et analyses ultérieurs. Sur l’écran, apparaissent plusieurs types de points, de couleurs différentes, représentant les différents individus qui sont présents dans le milieu. En fonction de leur taille et de leur vitesse, l’aspect du point varie plus ou moins. Toutes les 2 secondes sur une durée de 3H, une capture d’écran s’effectue et l’ordinateur enregistre tous les affichages de l’écran digital.

Pétrel ! Serais tu là ?!

Après maintes heures d’attente, de suicide de paupières, cils figés, relâchant leur stress sur les quelques amandes qu’ils grignotaient ou encore s’amusant à compter les étoiles avec les jumelles à vision nocturne, on commençait à perdre espoir… Et SOUDAIN, c’est là qu’Adam émet un petit cri et nous fait signe de s’approcher de l’écran ! Avec empressement, nous nous sommes hâtés de nous réunir autour de lui pour constater les faits...

Les données seront étudiées avec attention pour définir ce qui a été vu sur le radar.

Article rédigé par Gloria Chance, stagiaire au PNG.