Parc national de la Guadeloupe
-A +A
Share

Poissons d'eau douce

Les poissons sont naturellement peu représentés dans les rivières de Guadeloupe, les plus visibles sont le mulet et les colle-roches mais d’autres espèces ont été introduites telles que les guppys, les platys ou les tilapias.

L’anguille qui se reproduit dans la mer remonte ensuite les rivières et peut également fréquenter les étangs. Enfin certains poissons marins peuvent fréquenter les estuaires et remonter les rivières sur plusieurs centaines de mètres, brochets de mer, carangues, dormeurs... Ce phénomène se note également chez certains poissons (Gobiidae présents dans toutes les rivières de Basse-Terre, Toitot).

Certains poissons, comme le mulet de montagne, l’anguille américaine ou le petit dormeur vont en mer pour se reproduire. La qualité des eaux, en lien direct avec l’état de santé des écosystèmes forestiers, fluviaux et littoraux, ainsi que la libre circulation de la faune et des nutriments est un facteur déterminant à la présence de la vie dans ces cours d’eau (Hostache, 1992).

 

mulet - Parc national de la Guadeloupe