Parc national de la Guadeloupe
-A +A
Share

La Côte Sous le Vent et les îlets Pigeon

La Côte Sous le Vent, située sur le versant ouest de la Basse Terre, borde les eaux de la mer des caraïbes. Elle s'étend de la pointe Allègre au nord à la pointe de Vieux fort au sud. C'est une région aux reliefs accidentés restée longtemps difficile d'accès.
Vue sur les ilets pigeon  © Parc national de la Guadeloupe
Vue sur les ilets pigeon © Parc national de la Guadeloupe

 

Situés à 1100 mètres du littoral, les îlets Pigeon sont constitués de 2 îlots d'une superficie totale d'environ 8 ha.

Ils font partie de la commune de Bouillante. Un chenal sableux de 30 mètres de large environ les sépare; partout ailleurs les fonds plongent abruptement dans la mer. Les îlets sont recouverts d'une végétation sèche littorale dominée par le Mancenillier, le Poirier et le Frangipanier. On y trouve également des espèces endémiques des Antilles comme le Bois de mèche et le Grand pourpier. Les îlets se composent de roches volcaniques qui favorisent l'installation des communautés coralliennes. Celles-ci investissent des socles d'origines minérales et reçoivent l'appellation de « non bio-construites » par rapport à la forme la plus répandue érigée par les coraux bâtisseurs donc « bio-construites ».

 

Les coraux et leurs communautés associées qui recouvrent les fonds rocheux offrent une biodiversité parmi les plus élevées des Antilles françaises.

Ce site qui attirent entre 50 et 60 000 plongeurs par an est un des plus grands sites de plongée français. Trouver un équilibre entre activité économique, fréquentation et protection de la biodiversité est un des enjeux majeurs du Parc pour les années à venir.