Parc national de la Guadeloupe
-A +A
Share
Le 20/10/2020
Rappel sur la réglementation
Une information importante en ce qui concerne les Espèces Exotiques Envahissantes (EEE) animales en Guadeloupe vous a peut être échappé : l’arrêté du 7 juillet 2020 vient mettre à jour la réglementation en matière d’introduction et de propagation de ces EEE sur le territoire et interdire toutes activités portant sur les spécimens vivants ! Il succède à l’arrêté du 8 février 2018 qui interdisait dans un premier temps l’introduction dans le milieu naturel de certaines espèces animales.

Ce n’est pas moins d’une centaine d’espèces de mammifères, d’oiseaux, de reptiles, d’amphibiens, de poissons, de crustacés, d’insectes, d’arachnides, de mollusques, d’échinodermes (oursins, étoiles de mer) ou encore de Plathelminthes (vers plats) qui sont concernés (listés en annexe 1).

Entre autres, l’article 3 met en lumière que les détenteurs d’une ou plusieurs espèces citées dans l’arrêté ont un délai de 6 mois pour déclarer les animaux qu’ils possèdent auprès de la préfecture de Guadeloupe après publication de ce texte. N’oubliez donc pas de réaliser cette démarche si vous êtes dans cette situation avant fin Mars 2021.

En ce qui concerne les professionnels en possession des espèces visées, l’article 4 précise que que leurs stocks doivent être vendus, transférés ou éliminés dans un délai d’un an après publication de cet arrêté. L’ensemble de ces mesures va permettre de lutter plus efficacement contre l’introduction d’espèces nocives à la biodiversité unique de notre archipel.

Vous pouvez le retrouver sur le site Légifrance en suivant le lien : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000042382754?tab_selectio... et dans le Journal officiel de la République Française.