Parc national de la Guadeloupe
-A +A
Share
Le 20/12/2018
Le Parc en Action !

A l’occasion de la Conférence des Nations Unies sur la biodiversité (COP14) qui a lieu actuellement en Égypte, l’UICN – Union Internationale pour la Conservation de la Nature – a annoncé l’inscription de dix sites naturels français sur sa Liste verte des aires protégées. La France est aujourd’hui le pays qui compte le plus de sites naturels protégés avec cette certification mondiale, récompensant une gestion efficace.

 

Un label qui récompense la qualité de la gestion :

Le classement du Parc national de la Guadeloupe parmi ces sites, constitue une reconnaissance internationale de la qualité de la gestion et de la gouvernance de notre aire protégée. Le label a également été attribué à des aires protégées en Italie, Espagne, Australie, Chine, Corée
du Sud, Kenya, Égypte, Jordanie, Liban, Mexique, Pérou, Colombie et aux Emirats arabes unis. La Liste verte de l'UICN comporte actuellement 39 sites.
La Liste verte des aires protégées est à la fois une méthodologie et un label volontaire développé par l’UICN qui vise à accompagner et à reconnaître, à travers le monde, des aires protégées équitables et efficaces qui offrent aux populations et à la nature des résultats durables de conservation, et à en augmenter le nombre. Elle repose sur des standards qui permettent d’apprécier la bonne gouvernance, la planification, l’efficacité de la gestion et les réussites obtenues.

Un renouvellement au bout de quatre années :

Obtenu après trois mois d’instruction et une visite de site, le renouvellement de ce label a permis de valoriser les actions du Parc national de la Guadeloupe sur la base de la charte de territoire contribuent à la préservation des patrimoines naturels, paysagers et culturels ainsi qu’au  développement durable.
Il gratifie d’une part la diversité exceptionnelle de notre territoire, mais également sa bonne gouvernance .
Ce label est un excellent support promotionnel qui rejaillira sur l’image de tout l’archipel et permettra d’attirer de nombreux visiteurs amateurs de découverte des espaces protégés.

Présentation des sites lauréats. © Simone Mège