Parc national de la Guadeloupe
-A +A
Share
Le 30/11/2022
Le Parc en Action !

Le chantier école du projet PROTEGER s'est tenu du 23 au 25 novembre derniers, sur la rivière La Lézarde, ZAC de Colin à Petit-Bourg, avec une quinzaine de participants issus du secteur du BTP, des bureaux d'études, des maîtres d’œuvre et des services de l'Etat.

Après une séance théorique sur la reconnaissance des espèces et leur sélection, les "stagiaires" se sont livrés à la récolte de bouture et à des travaux pratiques. Objectif : conforter 15 m de berge de la rivière.

Ce chantier était piloté par 2 formateurs de l'Inrae Grenoble et de la société canadienne Terra Erosion reconnus pour leur expertise en génie végétal et impliqués de longue date sur le projet. Ils ont pu mettre en pratique les techniques reconnues, avec les espèces et dans les conditions tropicales de la Guadeloupe.

L'enjeu de ce chantier était d'amorcer l'appropriation de ces techniques par les acteurs du secteur.

L'étape suivante du projet aura lieu courant janvier avec l'ouverture d'un second chantier sur le site de la rivière la Lézarde sous pilotage de la Région Guadeloupe.

Le projet PROTÉGER pour « Promotion et développement du génie écologique sur les rivières de Guadeloupe » vise à développer des techniques de confortement des berges de rivière adaptées à la Guadeloupe, en utilisant une solution fondée sur la nature : le génie végétal.

S’inspirant des modèles naturels, le génie végétal permet de conforter les berges de rivière en utilisant les propriétés mécaniques des plantes (des herbacées aux arbres).

La technique du génie végétal peut être utilisée pour réhabiliter ou renaturer des milieux dégradés, et participe plus largement au maintien des milieux naturels et de la biodiversité locale.

Objectif : 15m de berge à aménager