Parc national de la Guadeloupe
-A +A
Share
Le 30/11/2022

Ce jeudi 24 novembre, M. Ferdy Louisy, président du Parc national de la Guadeloupe, a reçu le 1e prix des récifs coralliens, remis par le ministre des Outre-mer Jean-François Carenco, à l'occasion de la 9e édition de la remise de la Palme Initiative française pour les récifs coralliens (IFRECOR).

Cette distincition met à l'honneur l'action du Parc en matière de mouillages écologiques. En 2021, 130 mouillages écologiques ont été installés dans les coeurs marins du Parc national de la Guadeloupe, au Grand Cul-de-sac marin et autour des Ilets Pigeon, avec le financement du programme France Relance. Cette distinction vient récompenser l'initiative du Parc qui met en valeur des solutions fondées sur la nature.

Les lauréats de la 9ème édition de la Palme IFRECOR sont :
Palme Récifs coralliens : Parc national de la Guadeloupe pour le projet d’Installation de mouillages dans l'espace maritime du parc.
Palme Coup Coeur du jury : Associations Vie Océane et Biorécif de La Réunion pour le projet Mesorun (réalisation d’inventaires faunistiques sur des sites au niveau des Ecosystèmes Coralliens Mésophotiques).
Palme Mangrove : Association de gestion de la RNN de Saint-Martin pour le projet de Pépinière de palétuviers (mangrove nursery).

La remise des prix aux lauréats le 24 novembre au Ministère des Outre-mer @MOM

Depuis 2017, le Parc national et le Conservatoire du littoral ont mis en place, avec l'ensemble des acteurs concernés, un schéma opérationnel d'intervention qui vise à définir les vocations des différents sites accueillant du public dans le Grand cul-de-sac marin. Ce shéma a pemis de recenser les besoins en équipement pour créer les conditions favorables à l'accueil du public tout en protégeant la biodiversité. Installer des mouillages écologiques sur les sites les plus fréquentés et les plus fragiles a été la première opération adoptée par l'ensemble des participants.

Ces mouillages ont pour vocation de protéger les herbiers et les récifs, d'organiser les activités autour des îlets et de renforcer la sécurité des usagers.

Ils permettent aussi de renforcer l'information des nombreux usagers (opérateurs touristiques comme plaisanciers) pour protéger les écosystèmes et éviter les conflits d'usage.

Ainsi, le Parc national accompagne le développement des activités commerciales en coeur de Parc national en proposant des équipements respectant les fonds marins.

A chaque usage, son mouillage : kayakistes, professionnels, plaisanciers et mixtes !