Parc national de la Guadeloupe
-A +A
Share
Le 21/01/2019
Relai d'informations et évènements
Un nouveau périmètre de sécurité a été mis en place au sommet de la Soufrière. L’accès aux gouffres Dupuy et Tarissan ainsi qu’au cratère sud est désormais interdit.

Afin de réduire les risques pour les randonneurs, le préfet a pris un arrêté de délimitation du périmètre de sécurité au sommet de la Soufrière (voir carte ci-dessus). Après concertation entre les différents acteurs : l’Observatoire volcanologique et sismologique de la Guadeloupe, la DEAL, le Parc national de la Guadeloupe, la Mairie de Saint-Claude ainsi que les guides de moyenne montagne, il a été décidé d’interdire l’accès au grand public dans les zones délimitées en rouge sur la carte. Néanmoins, l’accès reste possible pour tout agent public ou professionnel exerçant une mission d’intérêt général ou aux guides de moyenne montagne avec leurs groupes, sous réserve du respect strict des conditions de sécurité.

Depuis le début 2018, l’Observatoire (OVSG) constate une augmentation de l’activité volcanique, qui se traduit notamment par une intensification de l’activité microsismique. Il n’y a pas de risque d’éruption à très court terme mais la déformation du dôme qui est en cours provoque des événements à la surface. L’activité des fumerolles est ainsi plus importante sur une zone élargie avec l’apparition de nouveaux centres d’émission, des projections de boues brûlantes et acides, de roches… Les zones d’instabilité avec des risques d’effondrement augmentent ainsi que les risques d’émanations toxiques qui ont conduit à l’établissement d’un nouveau périmètre de sécurité.

 

Pour connaître la liste des accompagnateurs recommandés par le Parc national, rendez vous sur Rando Guadeloupe.

La Soufrière toujours accessible mais sous conditions