Parc national de la Guadeloupe
-A +A
Share
Le 05/12/2016
Relai d'informations et évènements

 

Des prestataires touristiques ont informé les agents du Pôle Milieux Marins du Parc national, qu’un barracuda montrait des signes d’agressivité à l’îlet Fajou. Deux attaques, dont une avec des blessures importantes, ont été répertoriées dans les deux dernières semaines, et une attaque dans les derniers mois.

Ce n’est pas la première fois que ce genre de comportement est signalé chez les barracudas et pour cause, lorsque les barracudas sont nourris de la main de l’homme, il n’y a qu’un seul résultat possible: des animaux agressifs qui viennent chercher auprès des hommes leur ravitaillement quotidien.

 

De manière générale, il y a toujours des conséquences à nourrir un animal sauvage. Que ce soient des poissons, oiseaux ou animaux terrestres, les nourrir constitue une perturbation du milieu naturel passible d’amende en cœur de Parc, car les animaux en notre absence se débrouillent très bien tout seuls. Si nous intervenons, nous modifions les processus naturels, les interactions entre les animaux et leur environnement, et également leur comportement… Alors laissons-les faire, la nature est si bien faite !

 

Pour plus d'informations, lisez le Communiqué de Presse lié à cette information !

 

 

Barracuda (Sphyraena barracuda) © Jeffrey Bernus - Parc national de la Guadeloupe 2012
Barracuda (Sphyraena barracuda) © Jeffrey Bernus - Parc national de la Guadeloupe 2012